Journée test de gymnastique harmonique ou mes péripéties pour le cours de sport.

Mardi 6 décembre, je suis allée à un cours test de gymnastique harmonique de la méthode d’Irène Popard.

Qu’est-ce-que c’est ? La gymnastique Harmonique c’est renforcer et harmoniser votre musculature. Tout en relâchant les tensions nerveuses, on apprend à amplifier  notre liberté de mouvement.

Qui est Irène Popard : C’est une kinésithérapeute, professeur d’éducation physique née en 1894. Elle s’est intéressée à l’éducation corporelle de la femme française. Malgré que certains trouvent ses cours scandaleux (N’oublions pas que nous sommes au début du ième siècle) le bouche à oreilles fonctionne  tellement que les cours particuliers  affluent le carnet de rendez-vous.  Elle accepte de d’effectuer des démonstrations bénévolement lors de divers galas. Enfin, elle est sollicitée que ce soit pour les Jeux Olympique, les Chorégies d’Orange, etc.. Elle finit par enseigner à l’Université Populaire de Saint-Denis pour que toutes les classes sociales puissent suivre ses cours. Elle fût décorée de la légion d’honneur n 1948.

La méthode d’Irène Popard a un enseignement qui permet à l’élève adulte ou enfant de connaitre son corps, de le maitriser et d’entretenir sa forme en pratiquant une gymnastique éducative, corrective (de posture), contrôlée dans l’effort et de l’écoute de soi.

 

Bon, maintenant que  vous savez, laissez-moi vous raconter ma séance qui m’a bien fait sourire.

Déjà, il fallut que je retrouve mon pantalon de sport.. cela a été un bon échauffement. Je rappelle que nous étions encore dans les cartons et les caisses et du coup, il fallait tout défaire pour trouver ce satané jogging. Gentillement, Pascal me propose le sien mais voilà même si j’y rentre dedans, le moindre mouvement, risquait de tout faire craquer. Imaginez ma tête si en plein étirement mon fessier s’échappe du pantalon pour montrer sa splendeur volumineuse … Pour une première fois, cela ne ferait pas sérieux et nous ne sommes pas assez intimes. Les baskets étaient à porter de mains, elles. Mais ce n’était pas important vu qu’arriver à la salle, il faut se déchausser. Nous finissons par trouver le coupable qui se cachait comme s’il voulait effriter ma détermination d’y aller.

J’arrive devant la salle du cours et là, porte fermée. Non mais c’est une blague. Imaginez ma tête. Il fait cinq degrés dehors, et je me trouve avec la porte, donnant sur les vestiaires, fermée… Bon vu qu’il y a de la lumière, je tape personne me répond. Heuu ok, j’ai dix minutes d’avance mais quand même… Les minutes passent et mon corps se refroidit. J’ai retapé à la porte toujours rien. J’hésite à rejoindre ma voiture pour attendre la bonne heure. Non mais sérieusement, il pèle dehors et moi, je vais me transformer en effroyable yéti.  Le corps va travailler plus pour garder une certaine température et va puiser dans ma graisse. Chouette, je vais éliminer plus vite mais quelque part ma graisse permet de me garder un peu au chaud… Je suis vraiment indécise du coup.

Arrive une autre dame qui participe au cours. Chouette, je ne serais plus seule à me cailler. Normalement, c’est ouvert me dit-elle. On attend, d’un coup la lumière est plus intense et hop une main ouvre la porte qui était fermée à clé.  Là, nous voyons notre professeure (non je n’ai pas fait de faute en écrivant professeure 😉 ) confuse d’avoir omis d’ouvrir la porte. Je lui pardonne mais surtout : « laissez moi rentrer ! »

Le cours sera intimiste car nous sommes que trois élèves et la professeure. Je suppose que la neige en a bloqué plus d’un.  Nous commençons le cours. La professeur nous parle doucement… Cela me change des cours de Zumba ou cardio que je faisais à une époque. Elle montre les mouvements et à nous de les refaire. Où est mon frein à main ? Car même si elle ne me dit rien, je suis dans la vitesse. Humm, c’est quoi ce tiraillement ? J’ai un muscle là ? Je ne comprends pas, nous sommes censés sentir les muscles se faire dans les mollets et moi, je sens ceux niveau de mon estomac. Pourtant je fais bien les mouvements demandés. Il y a un moment, j’ai cru que je n’arrivais pas à faire l’exercice correctement. Nous calions une chaise contre le mur avec le dossier vers nous. Puis nous faisons une sorte de pompe et nous devions fléchir les coudes et rester le reste du corps bien droit. Le mouvement de va-et-vient se faisait avec les pieds. Oui ben, je faisais bien le mouvement mais sans les coudes pliés…

Bon je m’éloigne du dossier de la chaise pour le faire, là c’est mieux me dit-elle, les coudes se plient. Oui, ils se plient mais du coup, tout se barre lol. Je glissais avec le tapis. J’ai essayé de le faire en dehors du tapis et hop, je glissais aussi. Non mais ce n’est pas en m’étalant comme une crêpe que je finirai légère comme elle. J’ai bien pensé aux chaussettes anti-dérapantes mais elles sont trop chaudes et je ne supporte pas d’avoir chaud aux pieds. Cela m’handicape. Du coup, je préfère la solution essayait de contrôler la situation ou d’éviter le plat sur le parquet.

Le cours se finit tranquillement. Nous discutons un peu avec l’enseignante. Elle a vu que j’étais souple. Humm moment de fierté car oui, j’ai beau être en surpoids, j’ai toujours été souple. Pour moi, j’y m’étais un point d’honneur. Elle a vu que j’essayais de me retenir pour faire les mouvements en douceur et non rapidement.

Je rentre et là, je sens que les deux prochains jours vont être durs car bizarrement, je sens que j’ai des muscles et ils me le font déjà sentir. Non mais c’est deux jours après normalement…

Jeudi 7 Décembre :  Une nuit de « Bip » après, j’ai des anciennes douleurs qui se sont réveillées et des nouvelles qui sont musculaires. Les nouvelles sont supportables même si quelques fois cela coince un peu.

Vendredi 8 Décembre : Voilà, je suis une petite vieille qui veut courir mais que son corps ne l’accepte pas de cet oeil.

Conclusion : J’avais des a priori sur ce sport car je suis du genre à vouloir faire quelque chose qui bouge et là, c’était tout le contraire. Puis ce n’est pas dans mon tempérament de prendre le temps. Lors de séances de Yoga, on me virait du cours  car je ne tenais pas en place lors de la séance de relaxation.  Par contre, le fait que ce soit dans la douceur pourrait permettre de faire du sport tout en respectant mon corps et que d’anciennes douleurs ne fassent pas trop surface. Vivement Lundi que j’aille voir le médecin pour avoir le certificat médical pour participer à la séance de sport de Mercredi. Oui j’aime avoir mal lol.

Pour ceux que cela intéresserait voici le site de mon professeure : http://uncorpsenharmonie.fr/

Elle donne ses cours sur Tourves dans le Var (83).


12 réflexions sur “Journée test de gymnastique harmonique ou mes péripéties pour le cours de sport.

  1. Je ne connaissais pas la gymnastique harmonique ! Mais c’est intéressant, et c’est vrai que parfois les disciplines où il faut y aller doucement font quand même énormément travailler les muscles ^^. Pour ma part je faisais du yoga et même si on y allait lentement, ça faisait clairement travailler et ce n’était pas toujours facile !

    J'aime

      1. Moi la forme de yoga que j’ai faite n’était pas si douce que ça. Il y avait des poses franchement compliquées à tenir et j’avais bel et bien les courbatures après chaque séance ! Après ça dépend des gens, mais il y a vraiment plein de types de yoga différents.

        J'aime

  2. Super ! C’est bien d’essayer de nouvelles choses ! J’ai essayé le bootybarre il n’y a pas longtemps et c’était top j’ai adoré. Un mélange de pilates, de fitness et de danse classique. Tout en finesse et en souplesse. Et j’ai souffert les jours d’après ! Mais c’est tellement bon de sentir son corps changer grâce à nos efforts

    J'aime

  3. Je ne connaissais pas du tout, j’ai été attirée par le titre car je suis en formation de sophrologie pour l’instant… Et nous utilisons le mot harmonie à tout va… Harmoniser son corps, son mental et ses émotions… Ca rentre bien dans l’harmonisation du corps…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s