Lucas Tronche, Antoine Zoia, deux disparitions qui me tiennent à coeur

Bonjour à tous.

Suivant le temps, la passion que nous avons, nous soutenons des causes. Cela peut être quelque chose qui nous touche personnellement, dans notre vie où cela suit notre ligne de vie, etc…. Nous allons offrir de l’argent ou agir sur le terrain à sensibiliser à la cause.

J’ai déjà donné de mon temps dans ma vie. Pendant trois ans, j’étais bénévole aux restos du coeur. C’était ma façon à moi de les remercier pour leur aide qu’ils m’ont eu apporté à un moment donné de ma vie. Puis, avec un soucis de santé, je n’ai plus pu les aider physiquement. La vie a fait que j’ai mis de côté le bénévolat.
Hélas, à un moment donné, je me suis replongée dedans. Je dis hélas, car c’est suite à une disparition d’enfant que j’ai décidé d’opérer et de mettre en oeuvre tout ce que je pouvais pour porter assistance. Doublement hélas, un an après, je soutenais une seconde famille. Laissez moi vous parler de ces disparitions.

avis de recherche Lucas

Lucas avait quinze ans et demi, lorsqu’il a disparu, en mars 2015 à Bagnols sur Cèze (30). Il devait se rendre à son entraînement sauf qu’il n’a jamais pris le bus qui devait l’amener. Aucun soucis familial, aucun objet de scout (sac de couchage, couteau), argent de poche n’ont été pris. Le téléphone a été éteint dans les minutes qui ont suivies la disparition. C’est sur les réseaux sociaux que j’ai appris sa disparition. Je ne connaissais pas la famille. Non, je suivais juste un groupe de mon ancienne ville Bagnols sur Cèze dans le Gard (30). Au départ, j’ai cru à un fake. Le lendemain de la disparition, j’ai pu voir malheureusement que cela ne l’était pas. Je me sentais concernée car j’avais été de cette ville. J’avais été scout comme lui, au même endroit. J’étais à plus de deux heures de route et je me sentais impuissante. Je voulais aider aux recherches mais étant maman d’un bébé d’un mois, cela était trop compliqué pour cela. Donc, j’ai fait comme j’ai pu, j’ai partagé l’avis? Puis au fil du temps un groupe c’est créé. J’ai voulu donner de mon temps. Que ce soit par l’action d’affichage, par la communication pour parler de sa disparition, trouver des donataires, etc… Tout ce qui a été possible, à mon niveau, a été fait. Je suis du genre : « Qui tente rien, n’a rien » donc je fonce et on voit si nous avons une oreille attentive, une personne prête à nous aider. Du coup, j’ai pu faire monter une campagne d’affichage de l’avis de disparition dans le centre de Montpellier, des recherches de dons en impressions, tee-shirts et chasubles, etc… Voici une vidéo qui montre une partie des actions faites par les membres de l’association http://www.retrouvons-Lucas et les membres du groupe facebook : Je cherche Lucas

Malgré tout cela, malgré les diverses interviews télévision et radios des parents, que vous pouvez retrouver sur You tube, Lucas reste introuvable. Nous recherchons un témoin qui aurait été vu dans les environs de la disparition. Cette personne aurait pu voir quelque chose d’anodin mais qui fasse avancer l’enquête du SRPJ de Montpellier. Je vous conseille de lire le compte rendu de Delphine sur la disparition de Lucas via facebook.

avis de recherche Antoine

Antoine a disparu en mars 2016 à Clarensac (30) et avait seize ans.

Adolescent sans histoire, il est sorti faire un tour, sans papier, sans téléphone et n’est jamais rentré. Il a été vu chez le buraliste et plus rien. J’ai cru à une fugue et j’aurais tellement préféré. Non, là aussi, une enquête est ouverte et la disparition inquiétante a été déclenchée. Un collectif a été monté que vous pourrez retrouver sur facebook : Collectif Antoine. Eux également mènent des actions pour afficher, faire connaître la disparition, trouver un témoignage. Voici une vidéo montrant une partie des actions faites par le Collectif Antoine

Les disparitions sont toutes les deux dans le Gard et une soixantaine de kilomètres séparent Bagnols sur Cèze et Clarensac. Elles sont à un peu moins d’un an d’intervalle mais les disparitions ne sont pas liées.

L’alerte enlèvement n’a pas été déclenchée lors de leurs disparitions car pour qu’elle le soit, il faut remplir quatre critères :

  • Il s’agit d’un enlèvement avéré et non d’une disparition, même inquiétante,
  • la victime est mineure,
  • la vie ou l’intégrité physique de l’enfant est en danger,
  • le procureur dispose d’informations dont la diffusion peut permettre la localisation de l’enfant ou de son ravisseur.

Sachez que chaque petit geste compte et peut aider ses deux familles : une affiche téléchargée et imprimée trouvera sa place chez votre commerçant préféré ou dans votre entreprise par exemple. Attention à l’affichage sauvage qui est passible d’amende et nous ne voudrions pas enquiquiner les associations respectives avec cela. Vous pouvez également rejoindre les groupes respectifs sur facebook sur lesquels sont publiés les actions faites, les articles de journaux, etc… Toute aide est la bienvenue. Lucas et Antoine pourraient être vos frères, cousins, enfants.
Vous pouvez voir les autres enfants disparus sur le 116 000

Dites-nous si vous êtes bénévoles ? De quelle association ? Connaissiez-vous ces deux disparitions ? Si oui, comment les avez-vous connues ? Merci de votre aide.

Vous pouvez lire aussi mon article « Non, les actions ne servent pas à rien » et l’article de Maman Panda qui parle des fausses et vraies disparitions que l’on voit sur le net et qui a partagé l’avis de disparition de Lucas et celui d’Antoine dans : « hoax-fake-news-infos-terminees-faites-attention »


10 réflexions sur “Lucas Tronche, Antoine Zoia, deux disparitions qui me tiennent à coeur

  1. Oh que oui, je connais ces 2 disparitions, surtout celle de Lucas. Mes enfants Bagnolais étant amis des parents, voisins et collègues pour le cas de ma fille et des parents de Lucas, mon petit fils et le petit frère de Lucas dont des inséparables…. J’ai donc été au courant de cette disparition dès le lendemain. Mon gendre a été aussi parmi les premiers avertis le soir même et à participé aux premières recherches nocturnes….mes enfants ont donné des jours et des jours de leur temps pour  » chercher »…je n’ai que pu suivre mais jamais pensé que 3 ans ou presque, nous en serions là ,!!! Le disparition d’Antoine s’est greffée sur celle de Lucas. Voilà comment je me suis retrouvée à affiche, à distribuer….Sauf, à Clermont Ferrand et aux alentours, dur de faire participer les gens !!! À part quelques rares exceptions, impossible de faire bouger…..leur indifférence me pèse !!!! Mais je continue à proposer, à afficher quand j’en ai l’occasion….et grâce à Lucas, j’ai rencontré de belles personnes, c’est le côté positif que je retiens !!!!

    Aimé par 2 personnes

  2. J’ai suivie la disparition de Lucas car mon lycée était juste à côté du sien. Je trouve ça triste… J’espère de tout cœur que les deux jeunes hommes soient retrouvé en vie. Pareil pour la petite fille Maelys.. J’ai appris ses tragédies au lycée, ou sinon à la télé. C’est super que tu sois dans une association 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Bravo et merci pour ce bel article très poignant. On l’ouvlie Trop souvent mais nous avons tous quelques minutes dans notre quotidien à aider les autres. Les moindre geste peut compter et tout changer.
    Je vais me rapprocher de groupe de ma région. Je n’y aurait pas pensé sans ton article. Bravo pour ton engagement.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s