Les Carrières de Lumières : l’autre façon de découvrir des peintres

L’année dernière, nous avons décidé de visiter la carrière des Lumières à baux de Provence dans les Bouches du Rhône.

DSC_2351 (Copier)

Présentation :

Anciennement carrière nommé de grands fond, on pouvait y trouver la pierre du midi appelée aussi la pierre des Baux. C’est une roche calcaire blanche auquel de nombreux fossiles marins sont retrouvés. La présence de la mer à cette hauteur est déroutante. Cette pierre locale servit à construire le château fort, érigé au XIe siècle ainsi que le village et différentes structures. La carrière a été exploitée jusqu’au lendemain de la première guerre Mondiale. Puis elle a été délaissé pour des matériaux plus innovants.

Jean Cocteau, s’est servi de ce cadre pour y tourner « le Testament d’Orphée » en 1959. Puis grâce à Joseph Svoboda, scénographe, les carrières vont vivre leurs premières expériences visuelles. Pendant trente ans, ce lieu sera la Cathédrale d’images d’Albert Plécy qui s’en servit pour ses recherches sur l’Image Totale. Puis la mairie ne renouvelle pas le bail commercial à Cathédrale d’images et le congédie. Elle confia le projet à la société Culturespaces. Depuis, une polémique de la manière de faire est venue entacher cela (détails ici). Cette dernière après un énorme investissement et travaux d’aménagement, acoustiques, etc… lança un concept novateur « AMIEX » (Art & Music Immersive Experience). Une manière de lier la musique à l’art. Une centaine de faisceaux de projecteurs sont nécessaires pour sept mille mètres carrés de surface et dont les murs peuvent atteindre quatorze mètres de haut.

les carrières des lumières exposition Bosch, Bruegel, Arcimboldo (page 3)

Imaginez-vous voir des projections des tableaux de peintres mondialement reconnus sur les murs des carrières , tout en animant ces tableaux, un thème musical y est diffusé. Les carrières de Lumières sont nées !

Informations :

  • Heures ouvertures avril à janvier avec des horaires différentes suivant la saison : novembre, décembre, janvier et mars de 10h à 18, avril, mai, juin, septembre, octobre de 9h30 à 19h et juillet et août de 9h30 à 19h30. Attention, les nouvelles expositions se font en mars ou avril suivant les années.
  • Tarifs : 12,50€ ou 10,50€ sous certaines conditions. Gratuit pour les enfants de moins de sept ans. Petits conseils : achetez vos billets d’entrées en ligne (pour éviter la queue) et obligation de les imprimer chez vous par contre.
  • Accessibilité aux personnes à mobilités réduites et aux poussettes.
  • Une restauration rapide ou se désaltérer peut se faire sur place. Prévoir d’appeler avant car dernièrement nous avons trouvé le café fermé. D’ailleurs, actuellement, la carrière est ouverte mais pas le café.
  • Une boutique librairie/souvenirs se trouve dans l’enceinte. Tout est en rapport avec l’exposition actuelle et voir quelques articles de l’ancienne exposition.
  • Toilettes accessibles pour tous. Très propres.
  • Les animaux sont interdits
  • Pensez à se couvrir même l’été car il fait environ 15°C dans la salle.
  • Appareils photos autorisés mais sans le flash

les carrières des lumières exposition Bosch, Bruegel, Arcimboldo (page 2)les carrières des lumières exposition Bosch, Bruegel, Arcimboldo (page 1)

Nos avis :

Pascal : Ce site est grand et très propre. Que ce soit Henri Chagall, Jérôme Bosch, Pieter Brueghel et ‎Giuseppe Arcimboldo, ces peintres étaient inconnus pour moi. J’ai découvert de belles oeuvres. Vu que j’adore le cirque, j’ai aimé me retrouver dans cette ambiance pour Chagall. Les musiques étaient en correspondance avec le thème. Rare sont les places assises mais nous en avons trouvé une pour vraiment observer un pan de mur où la fresque qui y était projetée lors de la visite du thème fantastique et merveilleux de Bosh, Brueghel et Arcimboldo. Nous avons essayé également de jouir pleinement de regarder Pépette qui s’extasiait auprès des jeux de lumières au sol et contre le mur. Le fait que l’espace soit grand, nous ne sommes pas les uns sur les autres et nous sommes en mesure de tirer profit du rendu. De plus, nous pouvons rester pour voir plusieurs fois la rétroprojection et nous remarquons encore certains détails que nous avions manqués la fois d’avant. Puis tout dépend aussi, de l’endroit où nous nous situons. Il y a un endroit qui est en hauteur et que nous y accédons soit en escalier, soit par une rampe de l’autre côté. Cette alcôve surplombe la grande salle principale et nous donne une très jolie vue d’ensemble. Une salle est consacrée pour le documentaire de Jean Cocteau qui nous le rappelons a tourné « le Testament d’Orphée » dans ces lieux.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pitchounette : wahouuu. La première fois que papa et maman m’ont emmené dans ce lieu, j’avais un an et demi. J’en avais plein les mirettes. Peut être un peu trop diraient certaines personnes mais moi, je ne le voyais pas comme cela. D’ailleurs, lors de la première visite, j’ai réussi à m’endormir dans ma poussette après avoir vu ces images, toutes ses lumières, couleurs, entendu de jolies musiques entrainantes. La deuxième fois, je marchais beaucoup mieux et du coup, j’ai couru après les lumières qui se prolongeaient tout le long d’un mur. J’ai même cru être dans un aquarium géant à un moment donné. J’ai tourné avec des cercles de lumières qui étaient au sol et j’ai écouté la musique. J’aime beaucoup la musique. Même que J’ai demandé à maman de danser avec moi. Nous étions sur un rond de lumière et nous avons fait la ronde. Je pouvais rire aux éclats, cela ne gênait personne.

Sous la mer

Claude : Ce site est une sacrée découverte pour ma part. Malgré ce que j’avais entraperçu sur le net, je n’arrivais pas à m’imaginer ce que j’allais voir. Je me doutais que cela me plairait mais je ne savais pas à quel point. Ce fut grandiose. Après cette porte passée, vous êtes de suite dans la salle où vous pouvez voir les projections. Au départ, vous ne comprenez pas ce qui vous arrive, tellement il y a de partout à voir. Après observation, vous pouvez voir qu’en fait, que la reproduction d’un tableau peut-être projetée sur plusieurs pans de murs. Après, je conseille de rentrer en s’immergeant de cette ambiance. Faites le tour des salles. Profitez un maximum et surtout observez bien car les irrégularité et certains blocs de pierres, permettent un jeu de projection qui s’approprie le relief de la carrière. Puis posez-vous à un endroit pour mieux regarder cette….. Je ne connaissais pas le peintre Henri Chagall et vu ses tableaux, je ne serais peut être pas allée voir une exposition « normale » dessus. Mais là, j’ai aimé de mettre en mouvement les oeuvres que ce soit pour la voir en entier ou pour voir une partie qui se mouvait. D’essayer de deviner où commence la peinture et où elle finit. Par contre, j’avais déjà vu des reproductions des portraits composés de nourriture de Giuseppe Arcimboldo. Je me languissais de voir cela dans la carrière. J’en suis restée bouche-bée surtout avec le jeu de la construction des oeuvres. Lors de cette deuxième visite, j’ai beaucoup aimé voir un court clin d’oeil à George Méliès, cinéaste français, illusionniste qui créa les prémisses de la fiction cinématographique. Nous avons pu y voir des scènes de « Vingt milles lieues sous les mers » ou encore du film très connu « Voyage de la terre à la lune ».

DSC_2310 (Copier)

Petit bémol : Il y a une carte de fidélité. Au bout de X entrées, vous avez une entrée gratuite MAIS car il y a un mais, elle n’est valable que sur une exposition. Dommage pour les visiteurs comme nous qui essayons de voir, une fois par an, chaque exposition tant que nous sommes dans la région.

Cette année la carrière de Lumières met en avant Picasso et les maitres espagnols. Cette exposition se fait du 2 mars 2018 au 6 janvier 2019

Vidéo de la bande annonce de l’exposition Picasso et maitres espagnols.

Crédits vidéo : Carrière de Lumières et Olam production


18 réflexions sur “Les Carrières de Lumières : l’autre façon de découvrir des peintres

  1. Wow c’est complètement fou !!! Je vais peut-être aller à Arles en septembre, je crois que c’est pas trop loin, si c’est jouable j’y passerai ! Merci beaucoup pour la découverte !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s