Lait maternel interdit en crèche

A l’an 2019, à l’heure de la technologie, aux soucis de rappel de produits alimentaires, de lait infantile, mais aussi du retour aux sources, à la consommation locale, naturelle. la municipalité de Seyssinet_Pariset a décidé de prendre une décision drastique en interdisant que les crèches de la commune prennent le lait maternel tiré pour les enfants allaités.

Lait maternel interdit en crèche Famille Tout à Dire

Lait interdit en crèche dans la commune de  Seyssinet-Pariset

C’est chez Alexia qui tient le blog et page de « Maman Surmenée Mais Comblée » que j’ai pu voir l’article de France 3 Auvergne Rhône Alpes.

Le titre étant : »

Polémique. Les biberons au lait maternel désormais interdits dans les crèches de Seyssinet-Pariset, en Isère »

retrouvez l’article de France 3 Auvergne Rhône Alpes en cliquant ici

En gros, le Maire se base sur la sécurité alimentaire de l’enfant pour refuser le lait maternel en crèche. Il n’y a pas de traçabilité etc… mais les mamans qui souhaitent allaiter leur enfant peuvent venir le faire ou si elles le font chez elle, la place de l’enfant à la crèche sera gardée. 

Mon Vécu de tire allaitante qui ressurgit

Comment cela ! Oui, je savais que des crèches étaient plus tôt réticentes à prendre le lait maternel mais bon.  Après avoir lu l’article, j’étais en colère. Oui, je n’allaite plus. Oui je ne suis pas une pro-extrémiste de l’allaitement mais je suis quand même co-admin du groupe les tire-allaitantes bienveillantes. Oui, j’ai tiré mon lait pendant dix mois en exclusif, malgré tout ce que j’ai fait, j’ai encore ce sentiment de ne pas avoir été une allaitante complète et là, je lis ceci. Non, je ne peux pas rester muette.

Alors oui, Monsieur le Maire a décidé que les mamans allaitantes pouvaient venir nourrir leurs enfants sur place. Car là, à priori, il n’y aurait pas de contamination et de risque de bactéries. Voudra t’il, dans le temps, vérifiez si le lait ne sort pas en grumeaux car il aura caillé avec la chaleur ?  Non mais les mamans allaitantes ou tire allaitantes exclusives se sentent souvent non soutenues que ce soit par la famille, le personnel médical (pédiatres, sage-femme (Oui aussi !), médecin de famille, etc…), exclues de vie sociale et là, on va encore plus les mettre de côté, à part ! Il est vrai Monsieur le Maire que toutes les mamans travaillent à cinq minutes de la crèche et vont pouvoir se déplacer au moment où l’enfant aura faim.  Ces mamans de votre commune vont devoir choisir entre nourrir son enfant en l’allaitant ou aller travailler.

 Comme dit plus haut, il existe des mamans qui allaitent en donnant le sein ou en tirant de temps en temps ou exclusivement comme je l’ai été. Certains de ces mamans ont un travail et souvent elles veulent continuer l’allaitement. Pour cela, elles vont devoir tirer leur lait et le donner soit à la crèche, soit à l’assistante maternelle, la famille qui gardera bébé. C’est un stress important pour la maman. Elle va devoir laisser son tout petit. De plus, elle se demande si elle va arriver à tirer son lait à son travail, si elle a un bon tire lait, quelles sont les conditions pour conserver son lait (venir sur notre groupe pour savoir ou voir sur la leche league), comment va t’elle transporter le tire lait (quelque fois imposant), le lait. Comment va être donner son lait maternel à son enfant ? Car oui, certaines mais pas assez, sont informées de la confusion sein/tétine. Tout cela, en tant que co-admin du groupe facebook des tire-allaitantes bienveillantes, je le vis chaque jour en plus de toutes les autres questions. Et là, avec la commission petite enfance, monsieur le Maire décide d’interdire le lait maternel en crèche. Son directeur de cabinet Yves Monin affirme « On ne peut pas garantir la traçabilité et la sécurité alimentaire pour les enfants » (source France3).  

Mais peut-il garantir la traçabilité de l’hygiène de la maman ? De l’état de son mamelon ? De la bouteille d’eau utilisée pour faire un lait infantile ? De celle du pot de lait infantile ? Oups, là non, à priori, c’est nickel. C’est vrai qu’il n’y a jamais eu de rappel, d’enfants malades suite à cette utilisation. D’ailleurs en parlant d’eau, pas plus tard que cette semaine, j’ai pu voir des bouteilles d’eau livrées à une entreprise, dehors, en attente que les ouvriers les rentrent, à plus de 35 degrés entre midi et deux. J’ai su qu’elles pouvaient rester une demie-heure ou plus dehors…

Tout ce stress que provoque ces questionnements peuvent mettre en péril la lactation de la maman car cela y joue, alors n’en rajoutez pas !

Le code du travail et de l’OMS sur l’allaitement au travail

Il faut savoir que l’Organisation Mondiale de la Santé préconise un allaitement  jusqu’à six mois en exclusif et la continuation de celui-ci jusqu’à l’âge de deux ans et plus si c’est le choix de la maman.

La leche league qui est la référence de l’allaitement explique bien que le lait est un élément très stable. 

En France, l’article L. 224-2, du code du travail, donne droit de bénéficier des pauses d’allaitement (2×30 minutes) que ce soit pour tirer son lait sur place et là, l’employeur doit fournir un local décent ainsi qu’un. Les pauses sont non rémunérées sauf cas contraire dans les conventions collectives de votre travail.

Pétition non à l’interdiction du lait maternel dans les crèches de Seyssinet-Pariset

Du coup, suivant votre positionnement sur l’allaitement maternel, vous pouvez très bien signer la pétition  : »Non à l’interdiction du lait maternel dans les crèches de Seyssinet-Pariset » lancée par bien naitre et grandir.

Mot de la fin

Pourquoi prendre alors cette décision concernant le lait maternel ? Est-ce un manque d’information sur le lait maternel ? Est-ce qu’il y va que de l’intérêt de l’enfant ? Surtout qu’y a t’il a gagné ? A part créer un fossé supplémentaire entre les mamans allaitantes et celles qui donnent le biberon ?  En plus, n’oublions pas que par cette décision d’interdire le lait maternel dans ces crèches, les poubelles vont être encore plus débordées par les déchets de bouteilles et des pots. Pourtant, la sonnette d’alarme a été déjà tirée au sujet des déchets, de la surconsommation, de respecter plus l’environnement, de revenir aux sources, de consommer local. Je crois qu’il n’y a rien de plus naturel que le lait maternel 😉

Attention, je ne veux aucunement montrer du doigt, les mamans qui ont décidé de ne pas allaiter, ni les faire culpabiliser. D’ailleurs, peu importe notre choix de maman, parent, il y aura toujours quelqu’un pour râler sur votre choix que ce soit d’allaiter au sein ou non. Mais c’est votre choix bordel, pas celui de la voisine et cela concerne pas le boulanger. Ce sont vos miches d’ailleurs ! Vous en faites ce que vous voulez. Le maire de Seyssinet-Pariset ou d’ailleurs n’a pas à vous dire si vous devez donner votre lait maternel lorsque votre enfant est en crèche ou non !

 

J’espère que vous aurez compris que je ne pouvais pas rester muette pour la maman allaitante que j’ai été et celles que je soutiens chaque jour.

Si tu veux connaitre mon parcours de tire-allaitante exclusive, je te conseille lire mon témoignage qui est en trois partie

 


9 réflexions sur “Lait maternel interdit en crèche

  1. Aie aie aie c’est un sujet délicat.
    Attention je ne dis pas que je le cautionne mais je le comprends.
    Je travaille en Mairie. Nous sommes de moins en moins niveau personnel, avec la même charge de travail. Alors ils parlent de sécurité, pourquoi pas. Moi en te lisant je pense gain de temps.
    C’est cruel mais j’avoue que je comprends.
    Après, pourquoi cette décision? Il y a eu des soucis déjà ?

    J'aime

  2. Je trouve ça tellement triste ! Dire que dans certains endroits on doit créer des banques d’allaitement pour permettre aux enfants de profiter des bénéfices de l’allaitement maternel…
    Il devrait clairement s’inspirer un peu plus des pays nordiques. Encore une fois, en tant qu’en sage-femme je ne peux que déplorer le peux de soutiens que notre pays propose aux mamans allaitantes…

    J'aime

    1. hélas, j’en sais quelque chose vu mon parcours de tire allaitante exclusive du au non soutien de la part de professionnels pour mon allaitement. C’est en partie pour cela que je suis devenue une des admin du groupe des tire allaitantes bienveillantes. Il faut vraiment que notre pays inverse cette tendance qui est de raconter tout et n’importe quoi sur l’allaitement et de ne pas soutenir celles qui souhaitent tenter l’aventure.

      J'aime

  3. Je ne suis pas maman mais cet article me choque. Encore un homme qui prend une décision pour les femmes… Encore un remue ménage à propos de l’allaitement qui est déjà assez tabou. Bon sang mais les crèches existent pour permettre aux parents de travailler. Quel est l »intérêt de les faire revenir en journée pour nourrir leurs petits ? Vraiment, ça me dépasse !

    J'aime

  4. Je suis de tout cœur avec les mamans de cette commune, mais quand je vois les règles « bêtes et méchantes » des crèches dans un souci de gestion administrative de masse simplifié cela ne m’étonne pas plus que ça… Par exemple on ne pouvait pas amener un médicament entamé à la maison (par ex antibio lors d’un traitement, il fallait toujours penser à demander un double au pédiatre, donc ça ne m’étonne pas qu’on puisse interdire du lait extérieur même maternel…). Concilier allaitement et vie professionnelle est un véritable casse tête !!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s