Les couacs du corps médical

Nous avons tous affaire, un jour ou l’autre à un « professionnel de la santé ». Je mets des guillemets car depuis plusieurs années, même si cela peut vexer certaines connaissances et amis, j’ai de plus en plus de mal à leur faire confiance vu les témoignages qui se cumulent au fur à mesure dans le temps. Les couacs du corps médical sont de plus en plus nombreux et voici quelques exemples.

Les couacs du corps médical Famille Tout à Dire

Je ne sais pas par où commencer mais un témoignage n’est pas moindre par rapport à un autre. Chacun le vit avec sa sensibilité, son passé, etc… Donc je vous mettrais des brides de témoignages, des couacs, comme cela ne sachant pas comment vous les présenter.

« une  gynécoloque reçoit une première fois sa patiente pour un suivi de grossesse suite à un déménagement et lui fait clairement comprendre qu’à sept mois, il ne faut pas prendre plus des sept kilos qu’elle a déjà et c’est déjà trop vu son poids. »

« Prenons dans cet hôpital, le personnel médical qui oublie de mettre une gouttière pour pas que le talon opéré appuie sur le lit et suite à cela, une escarre s’est installée. »

« Ce médecin qui était plus inquiet pour l’épaule de sa patiente à cause des béquilles qu’elle avait suite à l’opération de son talon. Alors que suite à cette opération, elle a eu une escarre et il n’a jamais voulu le reconnaitre et prescrire quoique ce soit pour la soigner. Plusieurs mois plus tard, la patiente a pu voir le mot nécrose dans son dossier mais rien n’avait été fait pour la soigner pendant son hospitalisation. Le conjoint de cette patiente avait vu l’os pendant que les soins que les infirmières à domicile ont fait. Avec les années, le talon s’est refermé mais une corne reste et des soins devraient être fait régulièrement mais rien n’est reconnu par la sécurité sociale. Cela rentre dans des soins esthétiques… »

« Il y a aussi ce médecin qui pendant plusieurs minutes, parle à la fille du patient qui comate sur son lit à l’hopital, en lui faisant comprendre que c’est la fin. Cette dernière prend son courage à deux mains et demande pour combien de temps, il y en a. Le médecin lui rétorque qu’il n’a jamais dit cela…. »

« Cette même fille qui a eu la visite de tous les médecins pendant leurs visites de chambres et dont l’un la traite de menteuse (cela a été son terme) sur l’état de santé de son père la veille de son hospitalisation. Sachant qu’au départ, ce patient avait été hospitalisé pour des examens de santé mais sans urgence ou une santé très déplorable. Que ce n’était pas possible que la veille, il soit conscient, en plein pouvoir de tous ses moyens, entrain de discuter avec sa fille de ce qu’il faillait prendre ou pas dans sa valise. »

« Un kinésithérapeute qui vient chez sa patiente pour rééducation d’un membre inférieur. Il ose dire à sa patiente qu’il n’a jamais massé les orteils et ce n’est pas en plus trente ans de métier qu’il va le faire maintenant. Que cette patiente est un trou pour la sécurité sociale car venir sert à rien. Suite à cela un changement de kiné a été effectué et et des mois de rééducations se sont écoulés. »

« Une infirmière trouve sa patiente agée par terre chez elle, la relève, appelle la famille, lui donne une douche car la personne agée avait fait sur elle dans la nuit en étant par terre. Puis va la coucher dans son lit » Tout professionnel de la santé sait qu’une personne tombée ne doit pas être bougée et les secours doivent être appelés… »

« Il ne faut pas oublier ses maternités  qui n’aident aucunement la mise au sein et l’allaitement alors que c’est le souhait de la maman »

« En parlant de maternités qui n’aident pas parlons de celle où j’ai accouché. Elle a un lactarium  dans son établissement et pourtant, ils ont tout fait pour foirer mon allaitement« 

« Hélas, j’ai pu lire plusieurs fois que certains des pédiatres, des médecins ne cherchent pas plus loin sur les symptômes d’une maman car tout est de la faute de l’allaitement »

« Que dire des médecins qui reçoivent leurs patientes pour la première fois et disent que tous leurs soucis de santé sont du au poids ? « 

Non mais à un moment, il faut rappeler que les médecins qui font partie du corps médical, ont prêté serment  en exerçant ce métier. Cela se nomme le serment d’Hippocrate

Serment d'Hippocrate Famille Tout à Dire
Voici que dernièrement le personnel du CHU de Valence ont tourné une vidéo car il y a urgence justement. Ils sont à bout et eux aussi savent qu’hélas les patients ne sont plus que des numéros malgré eux.  Sachant qu’en plus cet hopital se retrouvera bientôt avec encore moins de moyens…

J’avoue avoir eu un pincement au coeur en voyant et écoutant cette vidéo.

 

J’ai de plus en plus de mal avec le corps médical. Oui, je continue à fréquenter des médecins mais hélas, je vois de plus en couacs de la part du corps médical.

Faites-vous confiance ou pas ?


4 réflexions sur “Les couacs du corps médical

  1. Super article. Il y a longtemps que je ne fais plus confiance au corps médical et pourtant j’ai pas le choix en ce moment mais j’y vais a reculons.

    J'aime

  2. C’est compliqué … on a tendance à faire confiance à ses professionnels car c’est leur métier. Comment faire quand on a pas leurs compétences? Mais une fois qu’on a eu une mauvaise surprise quelle autre solution a-t-on?
    C’est vraiment compliqué de nous jours, on ne peut être sûr de rien car tout le monde cours partout et n’a pas la tête Claire sauf que c’est plus dangereux quand on travaille avec de l’humain.

    J'aime

  3. Tous ces témoignages me parlent tellement, on dirait mon parcours médical. Certains médecins étaient de bonnes fois, d’autres nz cherchent pas à comprendre. Et souvent, ils vont trop vite vers scanner, irm ou autres, alors qu’avec la bonne vieille prise de sang on peut être dirigé correctement. Ce qui a été mon cas. Mais bon personnellement n’est infaillible.

    J'aime

  4. Coucou !
    J’ai moi même eu un gros « couacs » avec le corps médical (une épaule cassée qui n’a pas été remarquée et je suis restée 2 ans comme ça jusqu’à ce que mon tendon se décroche car l’os c’était mal recollé). Malgré ça j’ai énormément confiance dans le corps médical. Ils restent des humains et l’erreur est humaine et avec les heures supplémentaires, le stress et le manque de moyens je peux comprendre que parfois ils fassent des erreurs. A coté de cette mésaventure j’ai mon médecin de famille qui a sauvé la vie de mon père qui faisait une septicémie. Je pense que celui en qui il faut avoir vraiment confiance c’est son médecin de famille car c’est lui qui nous connait. Donc s’il n’est pas bien il ne faut pas hésiter à changer pour trouver le bon.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s