Quel sac de chats, cette histoire

Aujourd’hui, le samedi 27 juin, c’est la journée contre l’abandon d’animaux domestiques. Comment ne pas penser à cette petite chatte trouvée, hier,  au Parc de Lunel : les Petits Pins, . D’ailleurs, cette histoire est un sacré sac de chats. C’est une expression argentine qui veut dire un sac de noeuds. Laissez-nous vous la conter.

Quel sac de chats, cette histoire famille Tout à Dire

 

Quel sac de chats

Depuis que j’ai trouvé cette chatte, vendredi 26 juin 2020 à  11h30, je me suis battue pour qu’elle puisse être prise en charge. Il faut savoir qu’un sportif lui avait amené à boire et à manger car la veille, il avait eu pitié d’elle et lui avait enlevé beaucoup de tiques.

 

Une association qui ne s’occupe pas des chats m’a dit de l’amener voir un vétérinaire qui est en lien avec l’association pour les chats de la ville.
Je me suis pointée chez le vétérinaire avec la chatte (14h30). Au bout d’un certain temps, je devine une membre de l’association qui me dit qu’ils sont submergés et que je dois attendre que l’on me rappelle pour le chat. Elle m’explique que la chatte sera stérilisée mais avortée avant si elle est pleine. Il faut dire qu’elle a un petit ballon qui ressort bien vu sa maigreur. Le vétérinaire me dit que j’aurais du prendre rendez qu’il était débordé. Je peux le comprendre mais merde, je fais quoi de l’animal ? Un stress assez présent car je ne savais rien d’elle et que j’avais peur qu’elle soit malade et donc contaminer Miss Mimine par l’occasion. Si je patiente, il me recevra. Chouette. Ce fut de courte durée vu que son assistante est venue pour vérifier si elle est identifiée (rêve, cela aurait été trop beau). Puis me tend des numéros de téléphone d’association et je peux rentrer chez moi sans la faire voir avant… Ha ok… Cela commence à me couffer (m’énerver).

Je rentre à la maison, je rappelle l’association (vers 16h), dernier message laissé, il y a plus de quatre heures : répondeur. Bon, je rappelle une association qui ne s’occupe pas des chats qui me dit le reste sur l’autre association… Bref, si pas de nouvelles, il la récupéra mais vraiment…
Entre temps, une autre association m’appelle pour essayer de m’aider même si elle ne fait pas les chats.
Enfin, l’association qui s’occupe des chats m’appelle (17h25) mais mince, je n’entends pas le téléphone car je suis entrain de m’occuper de la chatte en lui enlevant les tiques car elle en avait encore six sur elle. Je rappelle (17h32) : Répondeur.
Je ressaye à 18h19, bon répondeur.
Je vois la police municipale de Lunel (vers 19h20) qui me dit que la prochaine fois, je les appelle et ils feront le nécessaire avec la fourrière mais là, je dois voir avec le maire de mon village car j’ai transporté la chatte chez moi. Ben oui, cela change de façon de faire, etc… Suivant les communes et les arrêtés.

19h52 : l’association des chats me rappelle, problème de réseaux, cela coupe. Elle me rappelle et me dit qu’il n’y a pas de solutions qu’il faut voir avec les élus qu’ils assument, etc… Là, moi, je commence à voir rouge car je lui ai dit que cette chatte, je ne peux pas la laisser comme cela que j’ai un autre chat à la maison, puis je ne sais rien d’elle niveau gestation, age, maladie, etc… Elle me dit « ben faites-moi  de jolies photos avec un texte que je mettrai sur sa page et on verra bien ».
Là, j’ai été trop loin je l’avoue mais la situation, l’avenir de cette chatte me préoccupait je lui ai parlé d’un site pour chat mais je devais comprendre qu’il n’était pas pour elle car c’était pour chats adultes et malades que l’autre association qui ne fait pas les chats, les faisaient quelques fois, dit en explosant que je n’avais qu’à remettre le chat sur place et adviendra ce qu’il adviendra et elle m’a dit vous n’avez qu’à le faire. Je vous dit de me donner des photos et un texte. Moi, je ne sais rien sur la chatte vu que le véto ne l’a pas ausculté.. ben si donnez moi la couleur, , des détails… Je lui ai répondu en montant dans les tours : ok vous savez quoi, là, ce soir, je laisse tomber car j’ai ma fille qui a besoin que je m’occupe d’elle car depuis ce matin, je m’occupe de ce chat et j’ai aussi une vie et une fille.
Qu’est-ce que je n’ai pas fait car elle est montée dans les tours aussi en me disant ha bon vous avez une vie, moi, je suis bénévole et j’ai une vie aussi… Je ne lui ai pas laissé finir je l’ai envoyé un peu bouler en disant que le bien être de l’animal à priori, ce n’est pas sa priorité et qu’elle passe une bonne soirée et je lui ai raccrochée au nez.

Une association qui est à plusieurs dizaines de kilomètres va essayer de trouver une solution pour cette chatte et ses futurs petits. Je dois la rappeler demain à 10h.

Pendant ce temps, je dois l’isoler dans une pièce. Miss Mimine qui ne supporte pas les portes fermées et qui me suit comme un petit chien, ce n’est pas gagné ! En plus, chéri qui me rappelle que je devais aller chercher mes médicaments et j’ai zappé. Ce n’est pas comme si je n’en avais pas besoin vu ma crise inflammatoires et je ne supporte plus depuis hier la douleur.

Bref, la soirée s’est déroulée assez tranquillement. J’ai passé un moment par terre dans la salle de bain car la chatte miaoulée mais dès qu’elle m’a vu, elle est de suite retournée se coucher en ronronnant. Elle était en confiance avec nous.

chatte abandonée sur Lunel au Parc les Petits Pins (1)

Attente de solutions

Aujourd’hui, samedi 27 juin à 10h30, j’appelle la dame de la vieille qui a bien voulu m’aider et m’a demandé d’amener la chatte chez le même vétérinaire que la veille car il faut vraiment savoir si elle est pleine, si elle a mis bas, etc… Chose faite en urgence car il allait bientôt fermer. L’assistante m’a reçue, a ausculté la chatte et si elle a été prise, c’est il y a moins de trois semaines et donc ils ne peuvent le voir. Le gros ventre peut être du à cela mais aussi à des vers, etc…  Me revoilà à la maison, avec la chatte, la dame prévenue qui doit venir la récupérer le soir pour l’amener à l’association des chats libres d’Aigues Mortes. Malgré tout cela, je continue à mettre des annonces sur les réseaux pour voir si elle n’appartient pas à quelqu’un.

Indécisions

Plus le temps passa, plus je me posais des questions sur cette chatte. Elle est très caline, elle n’a pas peur de Pitchounette. Pourtant cette dernière a essayé de la porter pour l’installer sur les genoux, la chatte n’a pas sorti les griffes, ni mordu ou rouméguer (râler). Non, elle a montré qu’elle n’était pas tranquille mais c’est tout. Puis, l’attachement s’installe, il ne faut pas le cacher. Pitchounette, ce matin, dès qu’elle s’est levée, elle voulait caresser le petit chat.  Je suis une vraie madeleine en refuge. Je ne supporte pas cette détresse animale et là, même si tout va être mis en oeuvre pour lui trouver une bonne famille, cela va être dur de lui dire au revoir. Ne serait-ce pas un deuxième abandon que la chatte va subir ?  Cela me bouffe un peu de l’intérieur, cette situation.  Je dois en parler à Chéri. Le gros soucis est si la petite chatte est plein gestation…

Du coup, j’envoie un message à cette dame (bénévole des chats libres d’Aigues Mortes) en lui disant nos doutes, nos indécisions, nos questionnements. Elle m’a rappelé et nous avons discuté de tout cela.  Nous avons eu une demi-heure de réflexion avec chéri. Car si nous la gardions, il fallait aussi savoir si nous menions l’éventuelle gestation au bout avec une garantie de prise en charge des petites par l’association ou si nous l’interrompions avant. Quelque part, les petits n’ont rien demandé et je suis contre l’avortement pour l’humain en général. Mais les associations sont tellement débordées… Que décider ?  Quel choix à prendre ? Elle nous fait tellement confiance….

Journée mondiale contre l’abandon des animaux domestiques

Aujourd’hui, c’est le samedi 27 juin 2020, j’ai eu 44 ans, il y cinq jours mais surtout la journée mondiale contre l’abandon des animaux domestiques.  Une journée pour sensibiliser sur cet acte ignoble d’après nous, car un animal, ce n’est pas un objet.  Rappelons qu’il est passible de poursuites, d’amendes suivant le comportement que l’on peut avoir avec l’animal.  

maltraitance animale
crédit service-public.fr et gendarmerie nationale du Var

Il faut également  signaler qu’il est important d’identifier son animal. Cela peut servir en cas de perte, si on le retrouve, en cas de décès sur le bord de la route, etc.. mais aussi d’effectuer une stérilisation. Chaque année, en début d’été, les associations sont noyées d’abandons, de naissances , de cas de maltraitances, etc…

journée mondiale contre l'abandon des animaux domestiques
Crédit auteure : Anna Chronique Bd

Montrons l’exemple

Nous avons toujours assumé nos animaux, même lorsque j’étais seule en rmi avec trois chats.  J’ai eu des moments très difficiles financièrement mais j’ai toujours pu voir avec le vétérinaire pour que mes chats soient au mieux. J’ai même assumée Miss Mimine qui n’est pas ma chatte au départ. D’ailleurs tu peux lire son histoire ici : Miss Mimine, abandonnée et adoptée malgré nous. Comment me sentirais-je si j’abandonne cette petite chatte même si c’est pour une vie meilleure ? En cette journée mondiale contre l’abandon des animaux domestiques, montrons l’exemple. Nous avons décidé de dire #STOPàl’abandon et même si ce n’est pas nous qui l’avons abandonnée, nous lui offrons une seconde chance. OUI, nous allons adopter cette petite chatte et nous allons voir si elle est en gestation ou pas. Si elle l’est, nous l’accompagnerons et nous placerons les petits avec l’association et si elle ne l’est pas, elle sera stérilisée pour justement ne pas avoir de risque. Elle sera bien sûr identifiée. 

Identification

Par contre, maintenant, il faut lui trouver un nom et là, c’est encore un autre creusage de méninges. C’est l’année des R mais nous ne savons pas quel âge, peut elle avoir et puis rien qui nous plait vraiment.

Il y a bien un mot qui ressort et que nous trouvons qu’il est de circonstance mais allons-nous lui donner ? A discuter à trois. Nous aimons beaucoup Oups ! Car Oups, nous avons trouvé un chat. Oups, nous avons craqué 😀 Alors Oups ou avez-vous une autre idée pour cette chatte ?

chatte abandonée sur Lunel au Parc les Petits Pins

Oui, nous n’avons pas fini d’avoir un sac de chats avec cette chatte 😀

 

 

 


Une réflexion sur “Quel sac de chats, cette histoire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s