Bouchon de Tourves 2019

 

 

La nationale 7 n’est pas connue que par la célèbre chanson de Charles Trenet mais bien aussi par ses bouchons avec les départs en vacances ainsi que les remontées. La route bleue appelée également route des vacances a à son compteur 996 kilomètres pour relier Paris à la Côte d’Azur.

Bouchon de Tourves reportage photos Famille Tout à Dire

Bouchon de Tourves

La nationale 7 passait dans Tourves, un village du Var, entre Saint Maximin la Sainte Baume et Brignoles, en région Provence Côte d’Azur. Imaginez-vous qu’à l’époque, le village contenait entre 1500 et 1600 habitants et sa rue principale était traversée par les vacanciers pour aller à la mer ou remonter chez eux.  Cette rue était très étroite et mesurait quatre mètres de large. Souvent les véhicules se retrouvaient collés en avançant au pas et une caravane et un camion ne pouvait pas se croiser. 

Tous les deux ans à Tourves , l’association Nationale 7 Historique Provence, des bénévoles, des passionnés, la mairie, se rassemblent pour recréer le fameux bouchon de la Nationale 7 avec des véhicules datant d’avant les années 70. Pourquoi pas après me diriez-vous ? Tout simplement qu’après, il y a eu une déviation de construite pour ne plus avoir de Bouchon dans Tourves. Il faut également pour cette reconstitution soit crédible, il faut la préparer comme à l’origine avec les mêmes types de véhicules. 200 véhicules maximum peuvent participer à cet évènement. Il est demandé aux participants de jouer le jeu avec non seulement leur véhicules de ces années-là mais aussi en se vêtant comme à cette époque. Les voitures vont défiler dans un sens puis dans un autre  plusieurs fois de suite pour provoquer ce fameux bouchon. Attention, la fanfare démarre, les moteurs sont allumés en avant. 

Reportage photo Bouchon de Tourves

En 2019, nous avons pu avoir la chance d’être encore dans le village et d’assister à cet évènement.

 

Avant de profiter du soleil du Var, il fallait supporter les chaleurs estivales. Il n’y avait que la climatisation naturelle à cette époque et les platanes étaient appréciés pour leurs ombres apportées sur les routes. Certains vacanciers préféraient roulés de nuit pour éviter la surchauffe des moteurs ou peut être la peur des gendarmes quand ils ne tombaient pas en panne (cf la photo prise). Il fallait également penser à s’hydrater. D’ailleurs, il y a eu un petit clin d’oeil contre le projet de carrière à Mazaugues.

Après ce célèbre charivari du Bouchon de Tourves, il a bien fallu se restaurer. Un apéritif a été servi sur le Cours. C’est la grande place où se déroule le marché.  Si vous avez réservé longtemps à l’avance comme nous, vous pouvez déguster un plat emblématique du sud de la France : une aïoli. Le tout rythmé par des airs des années antérieures à 1970 bien sur.

Le bouchon de Tourves est très connu mais ce n’est pas le seul endroit où cela bouchonnait. Il y avait également, plus au nord, à Montélimar dans la Drôme. D’ailleurs, au Palais des bonbons, du nougat et des souvenirs, ils on reconstruit une scène rappelant ces fameux bouchons de la nationale 7 avec Tourves noté sur une carte.

Nous vous rappelons que les photos ne sont pas libres de tous droits et appartiennent aux détenteurs du Blog Famille Tout à Dire. Voir règlement.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s